Vanille & Marille: le marchand de glaces artisanales à Berlin 100% delicieuses et 100% sans trucs chimiques ajoutés

Manufacture de glaces « …100% natürlich! » Vanille & Marille, 5 adresses sur Berlin et Potsdam! …Marille ça veut dire abricot en allemand 

Si vous faites un tour à Berlin cet été, je vous conseille d’ajouter « Vanille & Marille » à votre to-do-liste car leurs glaces en valent le détour. 

Le slogan « …100% natürlich! » annonce la couleur et la phrase d’accroche sur leur brochure de spécifier: « Ins Eis kommt nur, was ins Eis gehört « , traduction: « Dans la glace vient seulement ce qui appartient à la glace ». À savoir des ingrédients 100% naturels et de premier choix, pas de colorants ajoutés ni arômes ajoutés ni conservateurs et sans ajout de produits industriels tout-faits. De plus, les produits proviennent autant que possible de la région berlinoise, ils sont Bio et issus du commerce équitable. 

Dans chaque boutiques, jusqu’à 20 sortes de glaces sont proposées dont certaines sont veganes, sans lactose et sans gluten. Ils faut dire que les parfums font rêver: mangue indienne, fraise et mascarpone, vanille mexicaine, glace caramel et beurre salé…j’en passe et des meilleures. Les glaces sont à emporter et consommables dans un cornet ou dans un pot. Les prix sont acceptables  aux vues de la qualité du produit et de la joie ainsi dispensée aux gentils consommateurs: c’est 1€30 la boule ou 1€60 pour les sortes alambiquées du genre citron vert et éclats de chocolat noir. Les tarifs sont dégressifs, plus vous en mangez moins c’est cher!

Le personnel est aussi bien amical que diversifié. Jeunes, moins jeunes, d’horizons culturels divers et surtout ne porte pas d’uniforme, ce que je trouve plus humain. Anna, employée à la boutique de Tempelhof, accueille tous les clients de façon égale et polie. Elle répond à toutes mes questions avec amusement lorsque je lui dis que j’écris un blog. Le scoop du jour: à U-Schlesischestor Bahnhof, Schlesischesstrassez 7, a ouvert la semaine dernière un nouveau commerce « Black Puddel Eis Club »à comprendre « Le club à glace du caniche noir ». Ils proposent des gaufres et des glaces faites par les artisans glaciers de Vanille & Marille. Les prix sont plus hauts, à savour 1€80 la boule. La clientèle n’est pas la même puisque le Caniche noir se trouve dans l’un des quartiers les plus animés de Berlin.

Pour la petite histoire…

Vanille & Marille à vu le jour en 2009 dans une arrière cours du célèbre quartier de Kreuzberg à Berlin. Ils travaillent à économiser les énergies comme l’eau et l’électricité, trient leurs déchets et 100% de l’énergie consommée pour la confection et la vente des glaces est écologique (Ökostrom). L’hygiène est scrupuleusement contrôlée par le service d’hygiène et de santé ainsi que par un laboratoire de la Freie Universität de Berlin. Vanille & Marille est engagé dans la vie sociale, culturelle et politique de son voisinage. Par exemple auprès d’un jardin d’enfants, dans un lycée, un centre de rééducation ou encore l’opéra d’été du Schloss Britz et de l’initiative Enough is enough-Open your Mouth 

Alors…? Où trouver Vanille & Marille?

Berlin-Kreuzberg: Hagelberger Straße 1, 10965

Berlin-Stiglitz: Leydenallee 92, 12165

Berlin-Tempelhof: Friedrich Wilhelm Straße 22, 12103

Berlin-Schöneberg: Belziger Straße 24, 10823

Potsdam  (Holländisches Viertel): Benkertstraße 17, 14467

En ce qui concerne les heures d’ouverture, consultez le site afin d’ajouter une nouvelle expérience gustative à votre palmarès: www.vanille-marille.de 

Très bonne dégustation!

 

Marche nordique ou nordic walking: bouger c’est bon pour la santé du corps et de l’esprit

La marche nordique nous vient des pays scandinaves et plus précisément de Finlande. Déjà dans les années 1930, les skieurs de ski de fond utilisaient des bâtons pour s’entraîner l’été. Cette pratique en tant qu’activité physique se popularise dans les années 1960 et compte aujourd’hui de nombreux adeptes à travers le monde. 

Les bienfaits de la marche nordique 

La marche nordique est une discipline dynamique et conviviale qui s’adresse à tous. L’utilisation des bâtons favorisent l’activité musculaire des parties supérieures du corps: les abdominaux, les bras , les pectoraux, les épaules et le cou ainsi que les fessiers, les cuisses et les mollets. C’est un sport-santé très complet qui sollicite 80% des chaînes musculaires. Ce qui est une très bonne nouvelle pour les personnes qui souffrent de mal de dos! La position du corps et l’utilisation des bâtons favorisent l’amplitude pulmonaire et l’oxygènisation. L’activation cardio-vasculaire est comparable à celle d’un petit jogging. Le planté de bâtons au sol assure les vibrations nécessaires dont les os ont besoin pour se fortifier. Pratiquée assidûment, la marche nordique permet aussi d’affiner la silhouette. 

Technique et équipement 

La technique de la marche nordique est très simple. On utilise des bâtons pour propulser le corps en avant suivant le balancement naturel des bras pendant la marche. Les bras suivent le rythme des jambes par un mouvement alterné diagonal et continu. La coordination entre le haut et le bas du corps est harmonieuse. Voilà. 

Pour vous lancer, tout ce qu’il vous faut c’est une paire de bâtons à votre taille. Pour bien les choisir, voici un petit conseil: Multipliez votre taille en centimètres par 0,68. Par exemple, je mesure 170 cm (170×0,68=115,60) j’ai donc besoin d’une paire de bâtons de 115 cm. Ce sport se pratique sur tous les terrains, aussi bien dans la nature  (plage, montagne, campagne…) qu’en ville sur l’asphalte. Libre à vous de porter de bonnes chaussures de marche ou des sandales, un pantalon léger ou une robe par temps chaud.

La pratique de la marche nordique à Berlin 

Capitale européenne verte par excellence, Berlin est une ville idéale pour pratiquer la marche nordique. Cest une activité gratuite que vou pouvez pratiquer seul ou avec des amis. Des cours d’initiation sont fréquemment proposés par la Volkshochschule. Sur les réseaux sociaux vous pouvez également trouver des partenaires et des itinéraires de marche.

Voici une liste de parcs et jardins berlinois pour ceux qui préfèrent la nature à la ville: Volkspark Friedrichshain, Tempelhofer Freiheit, großer Tiergarten, Schlosspark Charlottenburg, Volkspark Rehberge, Volkspark Humboltshain, Viktoriapark, Treptowerpark, Mauerpark…

Bonne balade à tous…

 

 

Douleur et psychosomatique: lorsque l’esprit fait mal au corps

Médecine anthroposophique à l’hôpital Havelhöhe de Berlin et dans son service de soins en médecine psychosomatique 

Lorsque la douleur dure et persiste depuis plus de 2 ans comme c’est mon cas, et que vous pensez avoir tout essayé, il reste toujours de l’espoir, si si. Demandez-vous si tout fonctionne bien là-haut dans votre cerveau. Une hospitalisation de 4 à 6 semaines dans un service de soins en médecine psychosomatique? Est-ce que c’est vraiment pour moi? C’est possible et ça ne mange pas de pain d’explorer toutes les pistes qui peuvent mener à une diminution de la douleur. Tôt ou tard, bien que vous soyez stable et costaud la douleur vous mine et vous use. Elle ne vous laisse que peu de répit voire aucun et c’est là que la dépression s’installe. Non seulement vous souffrez mais en plus vous avez le moral en berne. Que faire pour stopper cette spirale infernale? Demandez de l’aide à des professionnels de la santé et osez essayer. 

La médecine anthroposophique a été développé par le scientifique et philosophe Rudolf Steiner dans les années 1920. Elle se situe dans la continuité de la médecine classique et ne rejette en aucun cas les fondements scientifiques de la médecine actuelle. Les médecins anthroposophes ont la même formation que n’importe quel médecin. Cependant, dans leur démarche thérapeutique, ils vont plus loin que le corps physique et considère le patient comme un tout complexe. Ils considèrent que pour traiter au mieux une personne il faut impérativement prendre en compte ses multiples dimensions: émotions, esprit, caractère, histoire passée, particularités physiques, éducation, milieu de vie, etc… Il s’agit d’une approche médicale holistique. Voilà, c’est comme ça qu’ils travaillent.

Jour 1 : jeudi 18 mai 2017 arrivée dans le service de soins en médecine psychosomatique de l’hôpital Havelhöhe à Berlin 

Difficile de passer une bonne nuit lorsqu’on sait qu’on ne retrouvera son lit que dans 4 à 6 semaines. Beaucoup de nervosité et d’appréhension avec la conviction malgré tout que j’irai bien mieux une fois le séjour achevé. Le service de soins en médecine psychosomatique accueille des patients atteints entre autres choses de dépression, de burnout, de troubles alimentaires, de troubles de la personnalité…et douleurs chroniques.

J’ai beaucoup de chance car j’ai une chambre pour moi toute seule…ce qui ne devrait pas durer. Je me contente d’apprécier le temps que ça dure. J’ai été accueilli par un infirmier qui m’a montrée ma chambre et expliqué comment le service fonctionne. Il y a une salle de repos, une salle pour la méditation, une salle pour la musique thérapie, une salle de sport avec un crosstrainer et des tapis de yoga, une salle à manger où il est possible de se faire soi-même sa petite tambouille, une buanderie pour laver son linge avec une baignoire XXL pour se relaxer, une table de ping-pong et sûrement d’autres choses que je n’ai pas encore découvertes. 

Le matin j’ai eu un entretien rapide avec la médecin chef de service pour parler de mes attentes. Aux alentours de midi, mon « parrain »(un patient dont le séjour se termine) m’a fait faire le tour du propriétaire, m’a donné de bon conseils et présenté à d’autres patients…pas aussi dingues au premier abord que je l’aurais pensé. Je me suis sentie un peu plus à l’aise. Ensuite, j’ai participé à une thérapie obligatoire qui explique ce qu’est la schémathérapie ou la théorie des schémas. C’est sur ce modèle que travaillent les thérapeutes ici. J’en parlerai davantage dans un autre article. L’après midi j’ai eu un premier contact avec mon médecin thérapeute. J’ai d’emblée raconté des trucs bien perso histoire d’annoncer la couleur et de lui donner de la matière à travailler. J’ai également reçu mon planning de la semaine. Je rentrerai dans les détails dans un prochain article.

Il est tard, je vais essayer de dormir et de me détendre. Aller! Un audiolivre et au dodo.

Couchsurfing: à la découverte du monde

Couchsurfing : Qu’est-ce que c’est?

C’est un réseau social sur internet qui permet de se loger gratuitement dans le monde entier. Il offre la possibilité de rencontrer les habitants des pays visités, de partager pour quelques jours leurs quotidiens et de bénéficier de leurs conseils. Avec le couchsurfing il y a toujours une occasion de faire quelquechose dans votre ville et partout dans le monde. Alors pourquoi pas vous?

Vivre l’inattendu en Birmanie

Couchsurfing : petite histoire

couchsurfing.com a été fondé par un Américain, Casey Fenton. En 2000, ce routard partait quelques jours en Islande mais n’avait aucune envie de dormir tout seul dans un hôtel (et de payer une fortune un hébergement, il faut tout de même le dire). Il a eu l’idée d’envoyer un mail à 1 500 étudiants de Reykjavik en leur demandant si certains étaient prêts à le loger pour quelques nuits. Il reçut des dizaines de propositions. L’expérience fut au-delà de ses espérances.

Couchsurfing : concrètement, comment ça marche ?

Le couchsurfing fonctionne dans les deux sens. Vous pouvez aussi bien rester chez un hôte qu’accueillir chez vous un ou plusieurs voyageurs à la fois. Le premier contact s’effectue sur Internet. Vous trouverez une aide technique en cliquant sur le lien « définir un profil ». 

Définir un profil aussi complet que possible avec photos c’est  l’étape essentielle de votre démarche. Donnez les informations que vous estimez nécessaires. Ainsi plus faibles sont les risques de mauvaises surprises.

Une fois que le voyageur (vous par exemple !) a lu le profil d’un hôte en entier, il lui suffit de le contacter en lui envoyant une « request » et de mentionner les dates d’arrivée et de départ et rédiger une demande personnalisée. Lire un profil en entier vous permet de gagner du temps et de savoir à qui vous avez à faire. Evitez les messages copier/coller car ils manquent de sincérité. Certains voyageurs augmentent leurs chances d’être hébergés en publiant un « public trip ». Ils décrivent en quelques mots le but de leur voyage, s’ils recherchent un hébergement ou juste de la compagnie pour visiter la ville, boire un verre…

Vous avez décidez de vous lancer et d’être un hôte pour les couchsurfers de passage dans votre ville. C’est une idée formidable pour rencontrer des personnes du monde entier et pourquoi pas pratiquer une autre langue. Vous pouvez attendre qu’on vous contacte si vous habitez une grande ville. Ou bien rechercher des voyageurs dans la catégorie « search travelers ». C’est facile!

               Partager, échanger, découvrir!

Couchsurfing: la communauté

Vous êtes de passage ou vous vivez à Berlin, Paris, Copenhague, que sais-je encore, vous pouvez participez à des « Events » ou même en organiser. A Berlin, la communauté de couchsurfers est très active. Vous pouvez participer à un Meeting Couchsurfing chaque soir de la semaine en plus de nombreuses autres activités dans la journée comme le tandem linguistique, le yoga, les spectacles, des visites de la ville à pieds ou à vélo… C’est l’occasion de rencontrer des personnes d’horizons jusque-là inconnus et de se faire de nouveaux amis.