Relaxation musculaire progressive: La methode de Jacobson

Qu’est-ce que la relaxation musculaire progressive d’après Edmund Jacobson?

Dans les années 1930, Edmund Jacobson, un médecin américain, élabore une technique de relaxation progressive. Elle repose sur un principe selon lequel il existe une relation entre les émotions et le degré de tension musculaire.

En quoi consiste la méthode de relaxation progressive d’après la méthode Jacobson?

Agir sur la tension musculaire pour arriver à la détente psychique. Concrètement, il s’agit de contracter et de décontracter successivement certains muscles. Le relâchement de la tension musculaire s’accompagne d’une relaxation musculaire globale et d’une libération du stress et de l’anxiété. 

Comment se déroule une séance?

La séance dure 30 minutes. Le thérapeute lit un texte d’une voix qui invite à la détente. Vous pouvez réaliser cette technique seul à la maison grâce à des enregistrements trouvables sur YouTube.

Voici comment commence la séance: « Dans quelques instants, vous aurez à pratiquer votre exercice de relaxation, Installez-vous d’abord dans un fauteuil confortable, dans une position de détente, les bras posés sur l’accoudoir du fauteuil, les pieds à plat sur le sol. Fermez les yeux. Respirez calmement et régulièrement.  »

Il est bien sûr possible d’effectuer l’exercice de relaxation en position allongée. Le tout, c’est de rester éveillé. 

Sur quels types de symptômes agit la relaxation musculaire progressive d’après la methode Jacobson?

La relaxation musculaire progressive est efficace contre l’anxiété, l’insomnie, les angoisses, les conséquences du stress et les maladies psychosomatiques, le bégaiement, les douleurs dorsales et cervicales. 

J’ai testé…

La technique de relaxation musculaire progressive d’après la méthode Jacobson est selon moi un excellent moyen det réduire la douleur. Sur une échelle de la douleur de 1 à 10, 1 étant quasi pas de douleur et 10 étant le maximum ressenti, cette technique réduit de moitié mes douleurs à chaque fois. 

J’ai eu l’occasion d’exercer cette technique à plusieurs occasions. Lors d’une réadaptation fonctionnelle, la séance était dirigée par une psychologue. J’ai apprécié le calme et l’assurance de la voix de la thérapeute. Ainsi que lors de deux hospitalisations dans le service anti-douleur de l’hôpital Havelhöhe. Les séances étaient dirigées par les kinésithérapeutes. L’exercice reste le même bien que le texte ne soit jamais vraiment identique. L’ordre de relaxation progressive des muscles est le même cependant certains thérapeutes se concentrent davantage sur certaines parties du corps (dans la région dorsale ou sur le visage).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *